Prénom :
Email * :
Code postal :
* champ obligatoire.

NE JAMAIS UTILISER LES MONTANTES EN PARIS SPORTIF

Écrit par: fabrice - Fév• 24•12

Regroupées sous le nom de martingale, montante, progression, capitalisation, ces différentes méthodes permettent de gérer de manière astucieuse la somme d’argent à parier .

La méthode la plus classique aussi appelée martingale, consiste à doubler sa mise en cas de perte et ceci jusqu’au gain (2, 4, 8, 16, 32, etc.). Issue du jeu de pile ou face, elle consiste tout simplement à augmenter sa mise d’une unité après chaque perte et de la diminuer également d’une unité après chaque gain.

Il existe 3 grande familles de méthodes : les progressions (ou « montantes »), les attaques à l’écart et les montantes « à report » Bien que le nom de ces méthodes change, leurs fondements restent identiques.

Il existe 3 types de montantes :

La montante géométrique : elle consiste à multiplier vos mises par un certain coefficient à chaque fois que vous perdez. Ce coefficient reste à chaque fois le même.

La montante arithmétique : elle consiste à augmenter votre mise d’une certaine somme fixe et déterminée à l’avance, à chaque fois que vous perdez un jeu. Cette somme est appelée «raison »

La montante « à report » : elle consiste à jouer une mise de base toujours identique, et lorsque vous gagnez, vous ajoutez vos gains à la mise de base.

Quelques points complémentaires sur les montantes :

Les montantes ne sont pas risquées si votre écart moyen est peu important et si vous vous fixez une limite à ne jamais franchir.

Le coefficient d’une montante est à calculer en fonction du rapport moyen.

La montante arithmétique limite mieux les risques qu’une montante géométrique.

Pour exemple, avec une montant géométrique, un écart de 6 entraîne la multiplication de la mise par 63 (1+2+3+4+8+16+32) alors qu’avec une montante arithmétique de raison, 2 mises, 6 écarts entraînent une dépense de 31 mises (1+2+4+6+8+10).

Ces méthodes ne peuvent fonctionner que selon deux postulats essentiels :

– le premier concerne les écarts. Pour dégager une rentabilité, il conviendra de réduire au maximum les écarts pouvant être constatés entre les jeux perdants car si votre écart moyen est peu important, votre mise dépassera rarement des sommets. Dans le cas contraire, vous courez à la catastrophe.

Dans un prochain article, nous parlerons des gestions financières les plus éfficaces et les plus sécurisantes.

Vous pouvez aussi vous rendre dans notre boutique pour vous procurer nos livres et ebooks ou pour vous abonner à nos services de pronostics.

A bientôt fabrice.

Vous aimerez aussi:

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.


Recevez gratuitement la méthode turf spéciale galop !!

Optimisez vos chances de gains

nous détestons le spam,vos données ne seront jamais divulguées.
Si vous ne recevez pas d'E-mail suite à votre inscription : Vérifiez dans les indésirables ou spams